City-trip à Grenade, que voir et que faire ?

City-trip à Grenade, que voir et que faire ?

Grenade est une ville du sud de l’Espagne reconnue dans le monde entier pour son histoire et ses lieux d’intérêts. Chaque année, la ville attire de nombreux touristes à la recherche des joyaux que possède celle-ci.

L’impressionnante Grenade …

Grenade appartient à la communauté autonome d’Andalousie et est située au sud-est de celle-ci. Elle est la capitale de la province de Grenade et est considérée comme l’une des principales villes de l’Andalousie orientale. Les dernières statistiques sur la population présente à Grenade parlent de 243.000 habitants dont un nombre important d’étudiants. C’est la quatrième plus grande ville d’Andalousie après Séville, Malaga et Cordoue. Chaque année, plus de trois millions de visiteurs visitent Grenade. Grâce à ce grand nombre de visiteurs, Grenade est l’une des dix villes les plus visitées d’Espagne. En plus du nombre de touristes dans la ville, Grenade est aussi une ville très reconnue par sa prestigieuse université. L’université peut accueillir jusqu’à 80 000 étudiants et est l’une des meilleures universités d’Espagne. En effet, de nombreux étudiants s’y rendent pour y étudier ou y faire un Erasmus. Grenade possède un climat méditerranéen continental. Les étés sont chauds, secs et ensoleillés tandis que les hivers sont froids parce que la ville est à 700 mètres au-dessus du niveau de la mer et près des montagnes de la Sierra Nevada.

Grenade et son histoire.

Si vous prenez l’initiative de visiter Grenade, il est important de connaître les moments marquants de son histoire et ce qui a fait de la ville, ce qu’elle est aujourd’hui.

Au cours de son histoire, la ville de Grenade est passé sous le contrôle de nombreux peuples. Tout d’abord sous le contrôle des Romains, ensuite des Byzantins, ce ne fut qu’en 711 que la ville fut conquise par les musulmans. Ceux-ci firent de Grenade un royaume qui a fini par faire partie de l’empire almohade. Après la chute de l’Empire almohade, Grenade retrouva son indépendance. A partir de 1238, les souverains nasrides régnèrent et construisirent de nombreux monuments. Les Rois Catholiques conquirent la ville en 1492, complétant la Reconquête de la Péninsule Ibérique pour le Christianisme.

Aujourd’hui, nous retrouvons encore beaucoup de traces et de monuments laissés par les anciennes civilisations ayant conquis Grenade. Le plus beau monument est le palais de l’Alhambra, conçu par les musulmans, ainsi que la cathédrale gothique et Renaissance de Grenade.

Grenade et ses lieux d’intérêts

La ville de Grenade est très importante pour sa culture mais aussi pour ses différents attraits. De nombreux lieux et éléments culturels de la ville de Grenade sont inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Ci-dessous, vous retrouverez les lieux d’intérêts de la ville à ne pas manquer.

L’Alhambra

L’Alhambra est une ville palatine de Grenade. Elle se compose d’un ensemble de palais et de jardins dans la ville de Grenade. Elle servait de logement au monarque du royaume nasride de Grenade. Elle est inscrite sur la Liste du patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1984.

Le type d’architecture est musulman. A l’intérieur de l’Alhambra se trouve le Palais de Charles Quint qui est une construction de la Renaissance où a vécu Charles Quint. La construction a commencé en 1526. La façade date de la Renaissance mais  est aussi de type baroque avec de nombreuses statues. Nous retrouvons également des scènes de la vie d’Hercule et trois médaillons sur la façade.

Generalife

Generalife est une villa avec jardins qui a été utilisée par les rois musulmans ayant vécu à Grenade pendant leurs vacances parce qu’il s’agissait d’un lieu de retraite. Generalife a également été déclaré site du patrimoine mondial par l’UNESCO.

Le Bañuelo

Le bañuelo est un bâtiment culturel qui est entré dans le patrimoine culturel historique de l’Espagne en 1918. Il était connu sous le nom de bains publics du XIe siècle. C’est l’une des plus anciennes œuvres de la période musulmane de Grenade.

Les quartiers typiques andalous.

Au sein de Grenade, nous retrouvons plusieurs quartiers très importants pour leur culture mais aussi pour leur art qui est la musique aussi connue sous le nom « Flamenco ». Il s’agit d’un style musical espagnol datant du XVIIIe siècle et fait partie de la liste du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO depuis 2010. Les deux quartiers les plus connus sont Albaícin et Sacromonte. L’Albaícin est un quartier de la ville de Grenade qui se trouve à 700 mètres au-dessus du niveau de la mer. C’est un quartier de 8277 habitants. C’est un site du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1984. C’était un quartier musulman avec l’Alhambra. Dans ce quartier il y a beaucoup de lieux d’intérêt comme le mur Ziri, le Bañuelo et beaucoup d’églises. Les rues sont étroites et typiques de l’Andalousie. Le Sacromonte, lui, est le plus ancien quartier gitan de Grenade. C’est le vieux quartier des gitans andalous. C’est l’endroit idéal pour profiter des nuits de flamenco.

Infos pratiques

Quand se rendre à Grenade ?

Le tourisme est évidemment important pour l’économie de Grenade. En effet, le tourisme est présent toute l’année dans la ville. Pendant les mois d’avril et mai, la présence touristique est plus importante car c’est le moment idéal pour visiter la ville. En hiver, l’activité touristique diminue, mais elle est toujours présente et importante pour la ville car de nombreux touristes vont à Grenade et ses environs pour pratiquer les sports d’hiver dans la Sierra Nevada.

Les différents types de tourisme présent à Grenade.

Il existe plusieurs types de tourisme dans la ville de Grenade. Le tourisme culturel, qui est le principal type de tourisme. Sur le site officiel de granadatur.com vous pouvez voir qu’il existe de nombreux types de tourisme dans la ville en plus du tourisme culturel. Il s’agit notamment du tourisme familial, du tourisme d’affaires, du tourisme gastronomique, du tourisme religieux, mais aussi du tourisme de loisirs et de l’arrivée d’étudiants Erasmus.

Leave a comment