Let’s travel together.

Visiter la région du centre en Belgique : Binche et La Louvière

La région du centre, région de la province du Hainaut en Belgique, regroupe un ensemble de communes dotées d’un patrimoine intéressant, comblant les amateurs de découvertes. Allant d’Anderlues à Soignies, passant par Seneffe, Morlanwelz ou encore Estinnes, la région du centre offre une multitude de territoires à découvrir. Cependant, cet article se penchera sur la ville de Binche, surnommée la cité du gilles et sur la ville de La Louvière et ses alentours.

Binche : ville du patrimoine mondial de l’Unesco

La ville de Binche est surnommée la cité du Gilles en référence aux acteurs de son carnaval qui a lieu chaque année lors du dimanche, lundi et mardi gras. Celui-ci est reconnu depuis 2003 comme chef-d’oeuvre du patrimoine oral et immatériel de l’humanité.

Outre le carnaval, Binche compte parmi ses trésors le Beffroi, lui aussi classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

Carnaval de Binche

Les activités carnavalesques à Binche se déroulent en deux parties. La partie la plus connue du grand public est celle des trois jours gras : dimanche, lundi et mardi gras, soit 49 jours avant Pâques.
La première partie, celle qui précède les trois jours gras, commence six semaines avant le dimanche gras par une succession de six dimanches consécutifs de soumonces, manifestation folklorique annonçant le carnaval qui approche.
Ces soumonces se déroulent en trois parties : les deux premiers dimanches sont consacrés aux répétition de batteries, orchestre composé de tambours qui accompagnent les futurs Gilles du mardi gras. Le troisième et quatrième dimanche est dédié aux soumonces en musique où s’ajoutent à l’orchestre les trompettes, cuivres et grosses caisses. Enfin, les deux derniers dimanches font place aux soumonces costumées, les acteurs utilisent leur costume du dimanche gras de l’année précédente.

Enfin, le dimanche gras, commence le carnaval à proprement dit, tant attendu par les binchois. Cette journée est dédiée à la déambulation des acteurs du carnaval dans leur nouveau costume de fantaisie.
Le lundi gras, est d’une part la journée des enfants où des onze heure du matin, une bataille de confettis est organisée sur la Grand Place. La Grand Place est alors sujette à de nombreux éclats de rire et est recouverte de confettis. D’autre part, cette journée est aussi dédiée aux femmes car c’est l’unique jour de festivités où elles peuvent déambuler costumées dans les rues.
Arrive le mardi gras, le jour le plus important du carnaval. Dès l’aube, les acteurs principaux du mardi gras, les Gilles, déambulent dans les rues et vont à la rencontre des autres Gilles de leur société en allant les chercher sur leur lieu de vie. Cette partie de la journée s’appelle le ramassage. Les autres sociétés dites de « fantaisie » se mélangent aussi à celles des Gilles. Parmi elles, on peut retrouver les Marins, les Arlequins ou encore les Pierrots.
Ensuite, à l’hôtel de ville, a lieu la remise des médailles par le bourgmestre. Cette cérémonie récompense chaque Gilles et chaque acteur de fantaisie pour son ancienneté dans la société dont il fait partie.
Vers neuf heure a lieu sur la Grand Place, le rondeau de l’égalité. Tous les Gilles portent le même masque de cire, signification que tous les hommes sont égaux.
Ensuite, à quinze heure, commence le cortège aux oranges dans toute la ville. Tous les acteurs du carnaval déambulent dans les rue pavées et offre aux visiteurs des orages sanguines qu’ils transportant dans un panier en osier.
Cette dernière journée de festivités se clôturent par le rondeau final sur la Grand Place, accompagné d’un feu d’artifices gigantesque.

 

Le Beffroi

Le beffroi fait partie intégrale de l’Hôtel de Ville, situé sur la Grand Place. Il a été construit au 14ème siècle mais suite le saccage des armées françaises en 1554, il fut restauré en style Renaissance par l’architecte Du Broeucq.

Au 18ème siècle, l’architecte Dewelz plaque sur le bâtiment une façade néo-classique. Enfin ,après une restauration d’envergure qui s’acheva en 1901, l’hôtel de ville et son beffroi ont retrouvé une apparence de la Renaissance. Le beffroi est coiffé d’un bulbe baroque renfermant un carillon dont une partie des cloches remontent au 16ème siècle. Les Armoiries de Charles Quint et de Marie de Hongrie décorent l’édifice.

 

Activités et plaisirs à Binche

Outre son patrimoine classé à l’Unesco, Binche propose également bon nombres d’activités et de lieux propices à la découverte et à la détente. Le Musée International du Carnaval et du Masque offre à ses visiteurs la découverte du folklore binchois à travers son centre d’interprétations du carnaval de Binche où il est entre autres possible de vivre le mardi gras en réalité augmentée.
Il dispose aussi d’une exposition permanente sur les rituels masqués aux cinq coins du monde.
Le parc communal surnommé le « Parc du Gilles », situé juste à côté du musée et de la collégiale Saint Ursmer, offre la détente absolue par son dédale de remparts, restes de l’ancienne fortification médiévale au temps de Marie de Hongrie.

 

La Louvière et ses alentours : bienvenue au pays du centre

Le pays du centre concerne la ville de La Louvière, Mariemont et également Strepy-Bracquegnies et Strepy-Thieu.

La Louvière

Le centre-ville de La Louvière propose plusieurs activités culturels et touristiques.

Le centre de la gravure et de l’image imprimée qui est un musée fait partie des ces activités. La collection du centre expose plus de quatorze milles oeuvres de plus de deux milles artistes belges et internationaux différents. Parmi cette collection on peut y retrouver des estampes, des portfolios, des livres d’artistes et également des affiches qui font parties des collections de la Fédération Wallonie-Bruxelles, de la ville de La Louvière et des collections propres du musée.

Le théâtre communal « Central » est aussi une opportunité propice à la découverte. Leur programmation mélange représentation théâtrale, représentation de l’art du cirque, représentation humoristique ou encore représentation musicale. De nombreux évènements sont organisés tout au long de l’année. En 2021, les spectateurs ont pu découvrir notamment le crique canadien Alfonse.

Si vous voulez profiter des atouts du pays du centre, quoi de mieux de prolonger votre visite en vous logeant à l’Hôtel Tristar sur la place Maugrétout, hôtel 4 étoiles de la ville, offrant un service de haut standing.
Sur la place Jules Mansart, nombreux sont les restaurants et brasseries pour se restaurer.

Mariemont

Le territoire de Mariemont dispose du domaine de Mariemont, grande étendue de verdure alliant arbres anciens, étangs, animaux et cafétérias. A l’intérieur se trouve le Musée Royal de Mariemont qui est un musée d’arts et d’histoires. Ce musée préserve le patrimoine et opère une politique d’acquisition. Il possède également une bibliothèque.

Strepy-Bracquegnies et Strepy-Thieu

Strepy-Bracquegnies et Strepy-Thieu accueille le canal du centre historique. Sur ce canal se trouve les ascenseurs hydrauliques funiculaires, patrimoine prestigieux du temps d’avant.
Le nombre d’ascenseurs est de quatre. Ils on été construits entre 1888 et 1917. Ils permettent ensemble, de compenser une dénivellation de soixante-six mètres. Le premier permet de rattraper une dénivellation de quinze mètres quarante et les trois autres, une dénivellation de seize mètre sonate-trois.
le site de ces quatre ascenseurs du canal du centre a été classé au patrimoine mondial de l’Unesco en 1998.

Comments are closed.