Let’s travel together.

Venez découvrir les incontournables de Washington D.C

Situé dans le district de Columbia, Washington DC et nommé d’après le 1er président américain, elle est la capitale fédérale des Etats-Unis. Washington regorge de monuments historiques et politique tel que le Capitol, le Senat et évidemment la Maison Blanche. Partez à la découverte du quartier de Georgetown et admirer les cerisiers en fleurs autour du Tidal Basin.

Lincoln Memorial

Washington, Memorial, Usa, Monument

Inauguré en 1922, le “Lincoln memorial” célèbre l’héritage historique d’Abraham Lincoln, qui fut le 16eme président américain. Il a été construit en marbre blanc du Colorado réalisé par Henry Bacon et est supporté par 36 colonnes qui représentent les 36 états réunis après la guerre de Sécession. À l’intérieur, on y trouve une statue de 6 mètres de haut et 6 mètres de large d’Abraham Lincoln réalisée par Daniel Chester French. Sur deux murs sont gravés les plus importants discours de Lincoln : celui de sa seconde investiture comme président et celui de Gettysburg, à l’occasion de l’inauguration du cimetière de soldats de Gettysburg (ville ou a eu lieu la guerre de sécession).

Dans le sous-sol du mémorial se trouve un musée consacré à la vie d’Abraham Lincoln. C’est sur les marches du Lincoln Memorial que Martin Luther King avait prononcé son célèbre discours “I Have a Dream” en 1963. Il est possible de visiter le “Lincoln Memorial” à n’importe quel moment, car celui-ci est ouvert en permanence.

Washington monument

Monument De Washington

Construit de 1848 à 1854, le Washington monument est un obélisque qui a été édifié en l’honneur du premier président américain, George Washington. Il est fait de marbre, de grès et de granit et se situe en plein centre du Mall. Le monument mesure environ 170 mètres de haut, et c’était le plus haut monument du monde lors de son inauguration – avant celle de la Tour Eiffel. Les escaliers et ses 897 marches sont fermés au public mais l’ascenseur est disponible. Pour visitez l’intérieur du Washington Monument et monter à son sommet, il est possible de retirer gratuitement les tickets à partir de 8h30 au Washington Monument Lodge ou de réserver une visite à l’avance pour une date et une heure précise sur le site officiel (1,50$). Un Ranger accompagne les visiteurs pendant la montée en ascenseur pour donner des explications sur la construction du monument. Des Rangers sont présents pour répondre aux questions, tous les jours, de 9h30 à 22h00.

Maison Blanche

LE symbole de l’Amérique par excellence, la Maison Blanche a été construite entre 1792 et 1800. Elle s’inspire du style géorgien et est la résidence de la famille présidentielle depuis 1800 depuis John Adams, deuxième président des États-Unis. Elle ne sait d’ailleurs appelée ainsi. Au tout début, on l’a connue sous les noms de Palace du Président (President’s Palace), Maison du Président (President’s House), ou encore la Demeure Exécutive (Executive Mansion). Cest Théodore Roosevelt qui a officialisé le nom actuel de « Maison Blanche » en 1901. Il est possible de la visité mais il va falloir s’y prendre des mois à l’avance. C’est un vrai labyrinthe de 132 pièces, comprenant notamment 35 salles de bain, une piscine, une allée de quilles, une salle de cinéma et un abri antiatomique.

La Maison Blanche a connu de nombreuses et profondes évolutions au cours de son histoire. Malheureusement, la bâtisse fut détruite par l’incendie des Anglais en 1814 et entièrement reconstruite ensuite. Deux ailes, appelées ailes Est et Ouest, ont été rajoutées au début du XXe siècle de chaque côté du bâtiment pour pouvoir abriter l’ensemble des membres du bureau présidentiel.
Le bâtiment a été complètement rénové dans les années 1940 pour remplacer le bois d’origine par du béton et des poutres métalliques.

International spy museum

L’international spy museum offre la plus grande collection d’artéfacts d’espionnage internationaux exposée au public. Le musée dispose de plus de 7.000 objets qui vont de l’Aston Martin de James Bond à la machine Enigma qui permettait aux nazis de coder leur message pendant la seconde guerre mondiale. Entrer dans ce musée a l’air d’être un voyage dans le temps car il raconte l’histoire des espions à travers les siècles depuis les temps bibliques jusqu’à nos jours et s’intéresse aussi aux problématiques les plus actuelles, comme le renseignement aujourd’hui ou les méthodes d’interrogatoire de la CIA. Adoptez une identité secrète et testez vos compétences en espionnage en cours de route. En outre, ne manquez pas l’exposition interactive consacrée à James Bond intitulée « Exquisitely Evil: 50 Years of Bond Villains ».

Le Musée national de l’air et de l’espace

Le Musée national de l’air et de l’espace du Smithsonian, (qui abrite également le Centre d’études de la Terre et des planètes) est aujourd’hui le musée qui rassemble le plus grand nombre d’avions et de véhicules spatiaux au monde. Pratiquement tous les appareils exposés sont les originaux ou des répliques exactes des originaux. Le musée a également plusieurs salles interactives qui permettent aux enfants comme aux adultes d’en apprendre plus sur l’aviation et la conquête spatiale. Le musée est un aussi un centre de recherche sur l’histoire, les sciences et techniques de l’aviation et du vol spatial, ainsi qu’en sciences planétaires, en géologie et géophysique.

Musée de l’holocaust

Le musée sert de mémorial vivant à l’holocauste, l’une des pires tragédies de l’histoire. Ce mot hébraïque signifie “sacrifié par le feu. Il fait référence à la persécution et l’extermination systématiques et bureaucratiques d’environ 6 millions de Juifs, par le régime nazi et ses collaborateurs. Son but est d’éduquer ses visiteurs sur les dangers de la haine et les atrocités du génocide. La pièce maîtresse du United States Holocaust Memorial Museum est son exposition permanente simplement intitulé L’Holocauste. Couvrant trois étages, l’exposition utilise des artefacts, des photographies et des films pour fournir un récit chronologique de la tragédie. En chemin, vous verrez des objets personnels ayant appartenu aux survivants.

Comments are closed.